éducation

Concrètement c’est quoi la parentalité positive ?

La parentalité positive qu’on peut appeler également bienveillante ou non violente, ne se pratique pas du jour au lendemain car il va falloir que je dépoussière les mauvaises habitudes. Quand je vous parle de mauvaise habitude ce sont les cris, les punitions, les menaces, l’humiliation et parfois la violence.

Il fut un temps où je pensais qu’une bonne fessée ne faisait pas de mal et je pensais également que l’enfant LA cherchait pour pouvoir se calmer.
Voici une phrase du blog OVEO que je partage avec vous qui représente très bien ce que je veux dire par là sur la non-violence :

Pourquoi appelle-t-on cruauté le fait de frapper un animal, agression le fait de frapper un adulte et éducation le fait de frapper un enfant ?

Bon maintenant c’est bien beau tout cas, mais passons à l’action : 

→ Hier nous étions mercredi et mon fils de 10 ans rentrait le midi, car il n’avait pas d’école l’après-midi. Mon fils est un grand bavard (un peu comme sa maman) et quand il rentre de l’école il aime me parler de ce qui s’est passé dans sa journée. Je prends donc le temps de l’écouter attentivement en l’invitant à venir manger. Bien sûr je le laissais parler sans trop le couper. Je me rends bien compte que je ne le faisais très rarement, car j’étais toujours très occupé ou alors ce qu’il me disait ne m’intéressait pas.

Comme je le comprends maintenant, comment pouvait-t-il m’écouter quand je lui demande quelque chose si moi-même je ne l’écoute pas ?
Après ce repas je lui propose de venir faire les courses avec moi ou alors rester à la maison.

Bon le choix était évident, il a préféré rester à la maison. Je lui ai demandé s’il voulait bien  m’aider à décharger les courses à mon arrivée, et il a accepté.
Au retour des courses, je vous avoue que je n’étais pas vraiment sûr qu’il range les courses car parfois il dit « oui, oui » pour au final lui redire 4 fois pour terminer par des cris.
A ma grande surprise, il avait ranger les courses sans râler le temps que je m’occupe de son petit frère.

maman heureuse

Je l’ai remercié et je lui ai dit :

« j’apprécie beaucoup que tu m’aides à la maison, car je peux m’occuper de ton petit frère et ça me soulage »

Un grand sourire de fierté s’est dessiné sur son visage.
  Cette après-midi-là il avait envie de dessiner et pour l’aider je lui propose de regarder des tutoriels sur Youtube pour apprendre à dessiner. A la fin de son dessin, je lui ai dit sincèrement qu’il dessinait très bien et que son dessin était magnifique.

Je sais qu’il a un manque de confiance en lui et grâce au dessin je constate qu’il se sent bien en confiance et qu’il est sûr de lui.

Voici son dessin

 

→ Le soir arrivé, je lui propose de cuisiner des croque monsieur le temps que j’allaite bébé (bien sûr en fonction de l’âge de l’enfant) car l’éducation positive c’est aussi laisser son enfant être autonome. Après avoir mis au dodo mon petit dernier, je pensais qu’il avait oublié de faire les croques. Mais non, il était très fier de préparer le repas.

Nous sommes donc passé à table (quel plaisir de se faire dorloter) et nous nous sommes régalé. je l’ai complimenté sur ce délicieux repas.

croque jambon

 

→ Il est 20h , et c’est l’heure de la lecture. Nous montons dans sa chambre pour partager un bon livre. Il était très excité et faisait beaucoup de bruit. Je lui demande de se calmer gentiment, mais sans résultat. Il continua avec un grand sourire, un peu moqueur et je lui dis :

« tu sais Evan, quand tu te comportes comme ça, que tu fais du bruit, j’ai peur que tu réveil ton petit frère et je sens la colère monter. Quand tu as ce comportement, j’ai envie de descendre et de te laisser lire tout seul, alors que j’adore lire avec toi et passer ce petit moment tous les deux. »

Il a tout de suite arrêté et même s’est excusé.

Waouh ce fut un grand étonnement pour moi, du jamais vu!

livre enfant
« Nous avons terminé cette merveilleuse soirée dans la bonne humeur avec un bon livre ».

 

A très bientôt, Roselyne

 

 

Photos : FreeDigitalPhotos.net
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

3 Comments

  1. Kristelle

    19 mars 2016 at 13 h 24 min

    Félicitations Roselyne ! Je suis très admirative. J’espère un jour pouvoir faire ça avec ma fille. A bientôt 😉

    1. Roselyne

      19 mars 2016 at 13 h 59 min

      Bonjour Kristelle,
      Je suis vraiment touchée merci beaucoup mais c’est pas simple tous les jours
      A très bientôt, Roselyne

  2. Comment rétablir l’harmonie avec ses enfants ?

    3 juillet 2016 at 17 h 01 min

    […] un enfant dans le respect et la bienveillance est sans doute l’un des défis le plus importants que nous connaissons au cours de notre vie. […]

Leave a Reply