Non classé

Il faut toujours se répéter encore et encore !

En tant que parent, il y a bien un truc qui nous agace c’est de devoir toujours répéter encore et encore les mêmes choses :

« le manteau sur le porte manteau », « les chaussures dans le placard », « la chambre rangé », « prendre la douche », « éteindre la télé » etc

Ce sont des accumulations qui peuvent nous mettre dans de grosses colères. On a l’impression de ne pas être respecté, d’être la boniche ou encore qu’il se moque de nous, mais avec du recul je suis convaincue que non. Et puis en pensant cela, ça ne va pas nous faire avancer !

Alors j’ai pris une décision en changeant ma façon de faire :  » La folie c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent  » merci Albert Einstein pour cette citation qui est exactement ce dont j’avais besoin de comprendre. 😉

Pourquoi s’obstiner à répéter si ça ne fonctionne pas ! Parce que me proposer de lâcher prise ou de faire de l’écoute active ou de ranger ses affaires pour lui ne fonctionne pas donc STOP !!!

 

Il est temps de réfléchir à faire autrement car là je m’épuise à faire comme ça et cela met notre relation enfant-parent en conflit.

C’est ce que j’appelle mes limites à moi. Car lorsque le comportement de l’enfant n’est pas acceptable pour le parent et qu’il ne pose pas de limite, le parent finit par craquer ! Je parle bien des limites du parent !!!

Il faut être réaliste et arrêter de faire croire à certains parents que la parentalité positive c’est de tout accepter par norme. Je ne crois pas qu’il soit possible de tout accepter sans qu’un moment ou un autre le parent ne pète pas un cable. Comme je le dis très souvent, pour qu’un parent reste bienveillant, il est important pour lui de respecter ses propres besoins, et je dirais même plus en priorité pour éviter la rage qui mène à la violence (qu’elle soit verbal ou physique)

Alors bien entendu ce qui me dérange au quotidien, ne l’est pas forcément pour toi ! Voici les 2 choses qui me font péter un câble :

 

  •  le rangement non respecté dans les lieux collectifs ( comme le paquet de gruyère resté sur la table en pleine chaleur, le cartable en plein milieu de l’entrée, la peau de banane restée sur la table basse, les chaussures sur mon tapis etc)
  •  l’heure du coucher non respectée (c’est important pour moi de passer du temps avec mon mari)

C’est quand j’ai répété plusieurs fois la même chose ou quand je passe ma soirée à lui demander de ranger ses affaires qui trainent au mauvais endroit que je perds patience !

j’ai réfléchi à tête reposée pour faire autrement et avec bienveillance bien sûr.

 

Les 4C de la colère

 

J’ai pris mon crayon et j’ai réfléchi à tête reposée pour faire autrement dans cette situation qui déclenche une rage en moi :

Mon enfant a fait ceci : …il n’a pas rangé ses affaires qui traînent malgré mes nombreuses demandes et 

Je suis : …fumasse de toujours devoir lui dire et de répéter

J’ai envie de : … le taper, le coller au mur, lui hurler dessus, lui balancer ses affaires etc

ET JE CHOISIS DE : … écrire un mot, exemple :

Note d’une maman en colère 

 

Cher Evan,

Quand je vois le gruyère sur la table qui pourrait virer,

ton cartable en plein milieu du couloir,

ta peau de banane restée sur la table basse,

et tes chaussures sur le tapis,

je sens que la moutarde me monte au nez

Merci de ranger rapidement pour une maman de bonne humeur.

 

 

Non seulement écrire un mot est super pour éviter ma rage de sortir, mais le fait d’écrire permet aussi à mon enfant de se rappeler de tous ce que je lui ai demandé. Je n’ai plus besoin de répéter, il a juste à regarder le mot sans oublier une partie de ce que je lui ai demandé. Je peux t’assurer que cela a été très efficace et quel soulagement pour moi de ne pas passer mon temps à lui redire les choses.

Ce qui fonctionne pour un enfant à un moment donné ne marchera peut-être pas pour ce même enfant 10 minutes plus tard. Cela peut marcher pour l’un mais pas pour son frère ou sa soeur. Alors oui la parentalité positive demande beaucoup de réflexion et d’imagination. Il n’y a pas une seule façon de faire valable pour tout le monde mais acceptable en fonction de nos propres valeurs, nos propres limites et notre environnement. 

Donc j’espère que mon outil pourra t’aider au quotidien et n’oublie pas que nous ne sommes pas des parents parfaits mais des parents en apprentissage qui souhaitent devenir de plus en plus bienveillant.

Pour aller plus loin, tu peux rejoindre le programme « Plaisir d’être maman », conçu pour les mamans au bord de la crise de nerfs : Clique ici

 

Sans titre-2

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article :fatiguée de répéter va à la douche

Leave a Reply