éducation, Non classé

Témoignage : la parentalité positive ça marche !

 

Et oui, ça fait maintenant 18 mois que je pratique la parentalité positive au sein de ma famille, et en ce moment, beaucoup de changements.

Mon aîné Evan, du haut de ses 11 ans a connu « une éducation classique » avec punition, fessée etc…

Une éducation que je n’ai pas choisie mais j’ai tout simplement reproduit le chemin éducatif que j’ai reçu par ma maman et aussi observer par mon entourage. C’était la seule éducation que je connaissais.

Bien-sûr, je n’en veux à personne et surtout pas à ma maman, car elle aussi a reproduit ce qu’elle croyait être bon pour ses enfants.

Je vais être très honnête avec vous, il y a eu des moments où je me disais que cette éducation positive ne convenait pas à mon fils, parce qu’il était trop difficile.

Et pourtant en semant chaque jour des petites graines, j’ai obtenu des résultats.

Qu’est-ce qui se passe en ce moment dans ma famille ?

Aujourd’hui je suis très heureuse car mon fils Evan est capable de dire pardon sans que je lui demande, mais également de réparer ses erreurs. Pour moi c’est vraiment incroyable de partager ça avec toi !

Hier, nous avions eu un désaccord, et très rapidement il s’est mis en très grande colère. Bah oui, j’avais autorisé 3 parties de jeu vidéo (il lui est interdit depuis un moment car mon fils à beaucoup de mal à se contrôler quand il joue). J’ai gardé mon calme, mais trop tard, plus moyen de le calmer. Il fallait que ça sorte ! Mais dans ces moments-là, il peut être très agressif dans ses mots et son objectif est de me faire mal.

Parfois je dois vous avouer que j’ai du mal à garder mon calme mais j’y travaille.

Bien sûr, je ne lui en veux absolument pas car j’ai été cette personne impulsive (encore parfois), avec beaucoup de colère en moi et comme je le dis très souvent : « les chiens ne font pas des chats ».

Heureusement le développement personnel m’a beaucoup aidé à gérer mon impulsivité et surtout à comprendre que je pouvais changer ma pensée. « Le fameux pouvoir de la pensée »

Pour revenir à cette soirée forte en émotion, le lendemain matin, pour ma plus grande surprise, Evan est venu me voir en s’excusant et pour me faire plaisir, il me proposa de préparer le petit déjeuner, le dîner, ainsi que de débarrasser.

Waouh à cet instant, j’ai trouvé ça extraordinaire ! Du jamais vu !

C’est là où je veux en venir, car à chaque fois, il était difficile pour lui de s’excuser mais surtout de réparer ses erreurs. Alors au début, je lui demandais comment il pouvait faire pour réparer, mais souvent il s’en foutait, ne comprenant pas l’intérêt.

Quand il va trop loin dans ses mots, je préfère m’isoler pour me calmer et j’attends qu’il revienne vers moi. Ce n’est pas une question de fierté pour moi, mais juste pour qu’il apprenne à s’excuser mais pas seulement, réparer son erreur. Et là pour cette situation, il fallait qu’il arrive à me mettre de bonne humeur. Faire quelque chose que j’apprécie à tel point que je me sente bien.

Crois-moi, il a bien réussi. Je me suis sentie heureuse et très fière de lui !

Et attend, je n’ai pas fini encore, voilà une sacrée bonne nouvelle !

L’autre jour, je lui demande s’il souhaite faire les courses avec moi, il refuse. Pas de soucis je n’impose pas mais je lui demande un service : passer l’aspirateur. Oulala sur le coup je me suis dit : tu lui en demande beaucoup ! Mais bon, qui ne tente à rien n’a rien. Et là, surprise, il accepte sans problème. Il est vrai que j’ai oublié de vous dire quelque chose d’important sur ce changement de comportement car mon fils, très souvent, se plaignait qu’on ne faisait rien auparavant comme activés, sorties, repas avec des amis etc…

Pas simple car mon mari et moi travaillions dans la restauration. Mais maintenant nous travaillons à la maison et pouvons accorder plus de temps pour eux. Et ce détail fait toute la différence. Alors oui, tu vas peut-être me dire que tu ne travaille pas à la maison et que tu ne peux pas, et je comprends. Mais ce que je veux dire par là, c’est que passer plus de temps avec chaque enfant, ne serait-ce que 10 minutes par jour, peut littéralement (90%) éliminer les comportements excessifs de nos enfants (Astuce de mon amie Tarisayi du blog )

Bon, revenons à nos moutons, il accepte donc de passer l’aspirateur = coopération.

Mais attend, le mieux arrive en rentrant des courses, non seulement l’aspirateur était fait, mais en plus pour nous faire plaisir, il avait fait mon lit, la poussière dans notre chambre, rangé tout mon maquillage, décorer ma chambre, ranger des papiers. J’étais aux anges et tellement fière. Il était très heureux également.

Vous voyez le secret « ne lâche pas » ! Crois-moi, la parentalité positive peut changer ta vie !

Ton enfant va être plus coopératif, à l’écoute, tu vas avoir de l’harmonie au sein de ta famille.

J’ai vraiment beaucoup de gratitude. Maintenant à ton tour ! Je sais maintenant qu’il ne faut pas démissionner.

Semer aujourd’hui, demain et tous les prochains jours pour obtenir ce que tu veux ! « On récolte ce qu’on sème ». Tu verras, tu seras un jour récompensé.

Oui je sais la parentalité positive, c’est dur, il faut changer toutes ses habitudes qu’on avait auparavant. Je suis loin d’être une maman parfaite et j’ai encore beaucoup de chemin à faire.

Malgré mes imperfections, j’ai quand même obtenu des résultats, alors pourquoi pas toi ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Leave a Reply